« Za vashe zdorovye ! » c’est le genre d’exclamation russe qui jaillit habituellement entre amis qui prennent un verre ensemble, cela veut dire « A votre santé ! ». Étrangement, au lieu qu’il contribue réellement à la bonne santé, l’alcool aujourd’hui ruine plusieurs vie en Russie.

Prenons un exemple, si l’on cherchait à savoir le pays le plus grand consommateur d’alcool, sûrement le finaliste serait peut être l’Allemagne, soit la France ou les Etats-Unis, quant au jury, il sera constitué par la Russie. Savez-vous pourquoi ?

Hormis la violence faite à la femme et l’usage du tabac, la consommation de la boisson alcoolisée est un autre problème majeur dans l’actuelle Russie. Il devient de plus en plus difficile de rencontrer un russe qui ne s’en sert pas.  Comme une culture, dans les ruelles les jeunes et vieux flânent avec des bouteilles de boissons à la main.

Et cela contribue en grande partie à la dépravation avancée des mœurs, car sous l’effet de l’alcool, tout peut se faire : débauche, bagarre, dispute ou toute autre forme d’immoralité que l’on n’oserait peut être pas en état normal.

Curieux que je suis, ayant remarqué un taux élevé de divorces dans les foyers russes, j’ai approché quelques familles monoparentales pour en connaître les véritables motivations. D’après les témoignages recueillis, la cause principale de ruptures est que la plupart d’hommes sont ivrognes, ils préfèrent se soucier de leur bouteille que du bien être de leur famille.

Cette culture de consommer l’alcool sans raison s’est propagée et se transmet de génération en génération et la jeunesse actuelle devient irréformable, comme le témoigne la vidéo ci-dessous que j’ai réalisé au mois d’avril dernier, à mon retour de Dakar après une brève formation Mondoblog.

Dans le train électrique qui m’a conduit de Moscou vers Vladimir j’ai interrogé un russe ivre, bien que n’étant pas disposé à me répondre, j’ai quand même réussi à lui soutirer des informations utiles.

[youtube FQ3lVjakhCs]

La boisson alcoolisée : Les uns en font un usage nocif, tandis que les autres en sont les véritables dépendants. Quels que soient votre âge, votre sexe ou votre nationalité, vous n’êtes pas à l’abri des dangers de l’alcool (le système nerveux menacé, les maladies du foie et cancer). Pour ne pas en devenir un accros, faites comme moi, buvez avec modération et occasionnellement.

The following two tabs change content below.