Nous savons tous que l’un des attraits de réseaux sociaux est qu’ils permettent à des amis de rester en contact. Et qu’en créant sa page Web, l’utilisateur peut exprimer sa pensée en diffusant des messages, en l’agrémentant des photos et des vidéos. Grâce aux réseaux sociaux, le monde est réuni et l’on peut diffuser un seul et unique message à plusieurs personnes vivant aux quatre coins du globe.

Les jeunes naturellement inexpérimentés, ne sont pas seulement victimes d’une dépendance aux réseaux sociaux en ligne. Un grand nombre d’entre eux tombent dans les pièges des aimants des jeunes et des adultes sans scrupules.

Les dangers des réseaux sociaux

De nos jours, si quelques réseaux sociaux paraissent et gardent encore des objectifs louables, plusieurs autres présentent un niveau d’intimité sans précédent et facilitent encore plus de rencontres amoureuses. Comme en Russie, il existe un grand nombre de réseaux sociaux qui offrent délibérément la possibilité de rencontrer la personne de l’autre sexe qu’on appel en russe (Seksualʹnaya vstrecha) ou Rencontre sexuelle entre deux personnes sans engagement.

Le pire de tout, c’est l’intrusion. Dans les réseaux sociaux, plusieurs internautes pédophiles et pédérastes utilisent le Net pour attraper les proies faciles, d’autres usent du travesti pour berner sa correspondante ou bien son correspondant. Il leurs suffirait de pianoter sur le clavier pour persuader et fixer déjà le premier rendez-vous clandestin.

Certains internautes se fabriquent une cyberpersonnalité qui reflète ce qu’ils veulent être, et non ce qu’ils sont. Pour s’y faire, ils utilisent la tromperie parce qu’ils savent que sur le Net, l’on peut se faire passer pour quelqu’un d’autre ou bien écrire des choses qu’on ne dirait jamais à quelqu’un en face car personne ne sait qui on est vraiment.

De plus, les amitiés sur Internet ont tendance à être superficielles, plusieurs jeunes se laissent séduire le plus souvent par ce qu’ils voient, raison pour laquelle beaucoup utilisent ce qui peut Attirer, pour se faire simplement paraître populaires aux visiteurs.

La vigilance est requise

L’anonymat d’Internet en fait un terrain de chasse pour les prédateurs. Plusieurs jeunes sont tombés et tombent encore dans le piège de la rencontre avec un correspondant ou une correspondante virtuelle. Et sur Internet, souvent la recherche d’un partenaire pour une relation sérieuse ou une aventure sans lendemain a souvent des conséquences néfastes.

Une interpellation aux jeunes à une utilisation responsable et modérée des médias électroniques. Car un mauvais usage des technologies de la communication ferait de nous les appas des supermarchés pour prédateurs sexuels, comme le dirait  Parry Aftab, spécialiste de la cybersécurité.

Seksualʹnaya vstrecha
The following two tabs change content below.