Actuellement, je fais un effort pour vivre ne serait-ce qu’un jour sans dire bonjour à mon ordinateur et sans accéder aux différents réseaux sociaux répertoriés sur la toile, j’ai essayé, … réessayé mais sans succès et je me sens toujours emprisonné par ce calculateur numérique.

Bien sûr, l’on voit clairement les avantages de la technologie puisque cette dernière nous permet entre autre par l’entremise de la télécommunication ou de l’ordinateur de garder contact avec ceux qui nous sont chers, malgré les grandes distances qui nous séparent. Mais je vous avoue que les désavantages sont plus nombreux que ce qu’on pourrait qualifier de laurier. La victime principale des inconvénients technologiques, c’est nous qui sommes jeunes.

La technologie : une aide sournoise

Je venais à peine de dialoguer avec un ami à Kinshasa, nous avions eu le temps de passer en revue toutes les bonnes et mauvaises nouvelles du pays, de la politique (bien que ça m’intéresse pas), en passant par le social et pour finir avec les mœurs kinoises.

En ce qui concerne principalement les mœurs. Les jeunes aujourd’hui à Kinshasa sont devenus non pas des internautes de renom mais plutôt des facebookeurs, car bon nombre d’entres-eux passent plusieurs heures connectés sur ce réseau social que vous connaissez bien. Sûrement vous aimeriez sans aucun doute savoir que ce qu’ils font  au juste beaucoup de temps en ligne ?

D’après le gestionnaire d’un Cyber Café, hormis le but loyale de converser avec ses amis connus, les jeunes kinois utilisent ce réseau social pour Captiver et Attirer, à l’aide de photos, vidéos et messages sur le Mur…  Enfin de compte, créer une nouvelle amitié virtuelle ou voire même se fixer déjà un premier rendez-vous avec la personne que vous connaissez à peine.

Les conséquences vous les savez déjà, les échecs scolaires et universitaires pour les uns tandis que pour les moins avertis les retombées sont très lourdes, à vous de les deviner !

En ce qui me concerne, je suis déterminé à amoindrir mon accès à l’Internet parce que je n’aimerais pas tomber aussi dans le même piège que quantité de jeunes. N’oublions pas qu’une utilisation modérée de réseaux sociaux, nous permettrait d’avoir plus de temps pour faire des choses concrètes et peut être plus avantageuses, raison pour laquelle soyons toujours équilibrés.

The following two tabs change content below.